Parlons scolarité d'Ema

Publié le par Lilie et Ema

    Mardi soir, 20h, Nico et moi avions rendez-vous à la future école de notre pitchoune, pour rencontrer la directrice  et discuter de la rentrée en septembre!

    Après une journée, disons le: DE MERDE, où j'ai perdu un de mes patients, et où le temps m'a manqué pour faire tout ce que j'avais à faire, il a fallu que je me magne le train pour ne pas arrivée en retard!!!!  Je suis arrivée bien à l'heure, heureusement car la directrice n'aime pas particulièrement que les parents soient en retard, ce que j'arrive aisément à comprendre
(même s'il m'arrive souvent de ne pas être très à l'heure!).

    Quoiqu'il en soit nous nous sommes assis
(en compagnie d'une trentaine de personnes) sur les petits bancs de l'école, durant disons 1h15........c'est là que je me suis aperçue que j'avais perdu l'habitude de rester assise aussi longtemps........je suis persuadée que je commençais à former des escarres sacrées!!!!!

    Donc après les formalités d'usage, nous avons eu des renseignements concernant le fonctionnement de l'école. Et sur ce point, Nico et moi avions des attentes particulières: pas de brutalité, pas de frustrations, pas d'obligation de manger, et tout un tas d'autres encore! Donc nous les attendions au tournant! Mais nous avons été agréablement surpris en constatant que cette école répondait à beaucoup de nos besoins en matière de respect d'enfants!

 
   
     Alors, voici le récit d'une journée type d'Ema à l'école en toute petite section: elle arrivera à l'école avec Nico ou moi selon les obligations professionnelles, nous l'accompagnerons jusque dans sa classe après être passés par la case WC, et là, une fois la maîtresse au jus des enfants présents ou non, nous repartirons à nos occupations
(professionnelles la plupart du temps.......ben oui quoi ça m'arrive!!! Mauvaises langues!!!).
     Ma puce de son côté va avoir un temps de jeux avec ses copains
(elle en a déjà plein alors qu'elle n'a pas encore mis un pied à l'école. Merci Charrière Blanche et Merci Gordana!) de façon à apaiser la séparation d'avec les parents.
   _ Puis, autour de la maîtresse
(Sèverine), les enfants à tour de rôle, vont devoir donner le nombre de ceux qui mangent à la cantine, le nombre des absents, des présents, et tout un tas d'autres renseignements qui tout en s'amusant leur apprend les chiffres, les nombres, une façon de compter, de lire et tout et tout......
   
     _Ensuite petit tour aux WC et verre de lait, se sont les enfants qui préparent tout, sauf peut-être le service!
   
     _ Instant chansons avec mimiques, discussions, rangement de la salle et c'est parti pour la récréation, dehors
(ou dedans si le temps est horrible), puis de retour en "classe" c'est le moment de faire de la gymnastique dans un gymnase approprié et mieux équipé que pas mal de salles de sport! Là, ma puce va se défouler jusqu'à 11h20, heure à laquelle Gordana viendra la récupérer pour manger, faire une sieste et s'amuser avec, toute l'après-midi!

    Pour Ema la demie journée va amplement suffir, imaginez passer d'emblée toute une journée à l'école repas compris! Il n'y a pas moyen pour ma puce, mais c'est vrai qu'elle n'en mourra pas
(comme on peut l'entendre!) mais je suis persuadée qu'il n'en sortira que du bon à faire les choses tout doucement sans brusquer d'emblée et épuiser un enfant par 8h de classe 4 jours sur 7!
    Et franchement, 2 à 3 matinées d'école par semaine
(au moins jusqu'en décembre, après on fera évoluer si besoin est!), les bons petits plats de Gordana, les copains de la résidence, les siestes sur de bons matelats, et le retour à la maison avec ses parents; je vois mal comment la vie pourrait être plus douce!

   
    Je suis contente d'avoir eu cette réunion car je me posais beaucoup de questions quant aux respect dont les institutrices ferait preuve envers les enfants!
    Il n'y a pas si longtemps que ça, nous voulions inscrire Ema dans une école dite alternative et bilingue type Montessori et autre Greenfield, mais dans certains cas, elles étaient à l'opposée de nos boulots, soit elles étaient bien trop chers, soit encore trop élitistes donc force est de constater qu'aucune ne nous convenait donc nous avons pris l'option école publique! Qui a la bonne idée de se trouver à l'intérieur de notre résidence, de n'être pas chère mais pas bilingue du tout
(bon, il faudra que je fasse des efforts avec son oncle, sa tante et sa future cousine!)!
    Donc je n'étais pas très confiante, et campée sur mes opinions en matière scolaire, mais après cette réunion j'ai compris que le respect, l'autonomie mais aussi la qualité d'enseignement était les trois "mamelles" de cette école!!!!! Les enfants sont aidés dans l'apprentissage de leur propre autonomie, dans leur cheminement scolaire et en matière de reflexions personnelles! Ils y sont responsabilisés dans beaucoup de domaines, et font vivre la classe par des gestes simples, mais qui leur donnent une grande fierté!

    Je dois y passer une heure avec la petite de façon à la mettre dans le bain tout doucement, et là, nous verrons bien si la puce s'y plaira ou pas! En même temps, dans le cas contraire, il ne nous restera guère que les écoles privées!

Publié dans La vie d'Ema!

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Pierrick 06/07/2008 11:13

Bonjour,je connais cette école car nous emménageons dans le coin. Et bien il s'agit d'une école somme toute très classique, pas plus "respectueuse" des enfants que les autres, bien au contraire. Mon fils entrant en CE2, la directrice refuse qu'il puisse visiter l'école, la classe, rencontrer les professeurs! Pour les petits qui entrent à l'école pour la première fois, en première année de maternelle, comme ta fille, c'est possible, mais pas pour les plus grands! De plus, on veut savoir ce qu'il "vaut" scolairement!! Cela laisse présager de la mentalité de l'établissement!...Donc pour quelqu'un qui recherche un établissement sortant de l'ordinaire au niveau point de vue sur l'enfant en tant qu'individu, philosophie, respect des personnalités et accueil, je suis étonné que tu aies trouvé cette école particulièrement remarquable... J'espère que tu ne seras pas trop déçue.Pour notre part, c'est ce que nous recherchons également, et pour connaître les écoles dites "alternatives" où l'enfant est citoyen et partie prenante de sa vie d'écolier, nous avons bien constaté que celle-ci n'en est pas une et correspond tout à fait à la lourdeur de l'EN que nous refusons pour nos enfants. Nous ne sommes donc pas du tout ravis de les y inscrire, mais l'urgence de notre installation ici ne nous a pas permis de faire mieux.Si ça t'intéresse, nous avons eu de très bons échos d'une petite école alternative en campagne, dans une ville limitrophe, pas loin, hélas il n'y avait plus de place pour cette année, mais nous pensons bien y inscrire les enfants l'an prochain! Cette école n'est pas bilingue (mais je suppose que si tu t'es rabattue sur cette école de ton quartier c'est que finalement tu admets que ce n'est pas une obligation), mais l'éveil aux langues étrangères (pas seulement l'anglais, mais aussi le chinois, l'espagnol...) est pratiqué dès la maternelle!Bonnes vacances. On se croisera peut-être à la rentrée du coup!Pierrick.

Julie 06/07/2008 15:42


Bonjour Pierrick,
ce que j'ai dit sur l'école de Charrière Blanche, je ne le renie pas, je la trouve très bien pour ma puce, et même si elle n'est pas bilingue. Elle correspond à ce que je conçois pour elle, ma
fille y sera certainement respectée! Maintenant, je sais ce qu'est une école publique et je ne me fais pas d'illusion, elle n'a rien à voir avec une école dite "alternative"! Mais elle est plus
pratique pour nous, avec nos horaires, impossible de la déposer dans une école à 3 plombes de chez nous!

Pour vous en revanche, il y a à Tassin l'école du Chapoly qui correspond apparemment à vos critères! Selon vos horaires, elle peut être à la hauteur de vos espérances!

Mais contrairement à vous je ne me suis pas "rabattue" sur cette école, je la trouve aussi à mon goût, et ma puce l'adore, ensuite nous verrons, si elle ne se sent pas bien nous chercherons autre
chose, mais j'ai eu de très bons échos sur leurs façons de faire et je ne vois pas pourquoi, sous prétexte qu'elle suit les préceptes de l'Education Nationale, ma puce serait forcément mal
instruite et mal encadrée!

A nous aussi de faire de sa scolarité, ce qu'elle doit en être, et de faire en sorte qu'elle se sente bien, comprise et respectée, et ça ne passe pas que par les enseignants. Je suis certaine
qu'une école publique peut aussi être un lieu adéquat! Mais je verrai bien, il sera toujours temps de rectifier le tir ensuite!

C'est vrai que l'Education Nationale et ses préceptes sont parfois un peu lourds et pas toujours en accord avec l'enfant, mais il y a aussi des principes alternatifs qui ne me plaisent pas
vraiment, comme le fait de ne pas donner de devoir à domicile (je pense sincèrement qu'un peu de devoir ça permet de mieux engranger les connaissances, mais je ne dis pas qu'il en faille beaucoup,
les enfants ont une capacité pharaonique d'apprentissage, c'est à ces âges qu'il faut la cultiver!) ou de devoir aller faire le ménage de l'école etc etc.

Voilà j'ai été un peu longue mais je crois avoir tout dis, donc en conclusion, nous partons sereins dans cette nouvelle expérience éducative et ma fille est très enthousiaste, quant à nous nous
serons attentifs et présents! Et si l'école n'est pas bilingue et bien nous ferons avec, il sera toujours temps qu'elle apprenne une nouvelle langue!

Alors bonne vacances à toi aussi et peut-être à la rentrée.


Poupina 16/06/2008 21:28

Sicile a tout a fait bien expliqué le boulot! tu es atsem alors aussi?Moi j'ai la chance de travailler avec une super instite, car elle me permet de faire plein de choses, de proposer des idées, ce n'est pas tout le temps le cas hélas.

Sicile 13/06/2008 16:45

Atsem, oui, ce sont les personnes qui secondent les professeurs pour gérer le groupe d'enfants, en maternelle. Ça veut dire agent territorial spécialisé d'école maternelle, on est donc fonctionnaire, c'est sur concours, après le cap petite enfance.J'aide la maîtresse pendant le temps d'accueil, pour la préparation et l'animation des ateliers, j'accompagne les enfants aux toilettes, je range la classe après les activités et je nettoie le matériel.... tout ça tout ça! je console les pleurs et je mouche les nez! voilà voilà!

Julie 13/06/2008 19:42


Merci Sicile pour toutes ces précisions! J'avoue que je ne connais pas grand chose en la matière donc je m'informe! En tout cas, bravo pour ce boulot car je ne pourrais pas! Je m'imagine avec 30
enfants comme le petit Nelson que garde ma nourrice et franchement mes nerfs prendraient le dessus, je ne pourrais pas rester calme! Donc j'ai bien fait de ne pas choisir cette voie.
 
En tout cas Bravo pour la zénitude!

Merci!


Pascale 13/06/2008 09:26

Je me permets de répondre à Poupina via ton blog Julie... Comment ça se passe chez nous? Ben, les enfants sont 25 par classes (une petite école de campagne, de la PSM à la GSM dans la même classe). Pour les tous petits (tous les maternelles dontc), leurs toilettes sont "dans la classe" (dans une pièce accolée à la classe dans laquelle on ne peut entrer que par la classe). Ils y vont donc seuls sans sortir de la classe. Et comme on ne leur demande pas de rester assis toute la journée à une table, y a toujours du mouvement, ça ne se remarque donc pas. Il y a une maîtresse et une Atsem dans la classe. Tu me demandes comment elles gèrent? En fait, elles gèrent dans le sens où elles apprennent aux enfants à se débrouiller seuls. Du coup, ils deviennent vite autonomes, sont propres très vite et elles n'ont rapidement plus à s'en occuper. C'est donc un sacré gain de temps au final!!! (Bon, faut que les parents évitent les pantalons difficiles à enlever, évidemment... parce que là, les enfants dépendent de la maîtresse ou d'un camarade plus grand qui l'aidera à tout défaire, et c'est plus de l'autonomie)Mais je comprends qu'avec 30 enfants il soit plus facile de leur "imposer" un rythme... Après tout, il n'y a pas de "bonne" façon de faire. Chacun fait comme il peut. surtout quand il s'agit de gérer 30 enfants dans une classe!! C'est un beau métier que tu fais là Poupina!!!

Julie 13/06/2008 14:28


Il est certain qu'avec une structure adaptée comme celle de tes enfants, il n'est pas nécessaire de prendre des temps particuliers pour emmener tous les enfants faire pipi! Une classe comme la-leur
est typiquement adaptée à ce genre de situation, mais pour Ema, les WC sont dans une autre pièce, ce qui demanderait donc, aux enfants de sortir seuls dans le couloir et même si les portes de
sortie extérieure, sont fermées à clef pour éviter toute "évasion", je trouverai ça un peu dangereux!

Je rejoins Poupina lorsqu'elle écrit que si un (2 voire 3) enfant va faire pipi seul ce n'est pas grave en soi c'est sûr, mais si les trente y vont tous, à tour de rôle, je pense que ça doit,
effectivement, être difficilement gérable pour les maîtresses et autre "Atsem"!

Une classe de 20 à 25 enfants sur toute la "maternelle" c'est génial, ils doivent être chouchoutés tes petits! Mais l'école d'Ema comptent 5 classes de toute petite section, et chaque classe compte
28 enfants, donc imagine le bordel si chaque enfant de chaque classe va aux toilettes quand bon lui semble!

Pour Ema, ça ne me dérange pas, à la maison elle va faire pipi quand elle en a envie sans parler d'horaires fixes, chez sa nourrice c'est pareil, chez ses grands-parents c'est idem, donc si à
l'école elle doit avoir des horaires pour faire pipi, c'est moindre mal!

En revanche Poupina, là où peut-être je ne te rejoins pas c'est sur la question de la frustration des enfants! Je sais que ça ne tuera jamais un enfant que de devoir subir quelques frustrations
dans toute sa vie, mais j'ai du mal à me dire que sa maîtresse va en faire preuve envers elle! Mais c'est une réaction de maman (enfin je pense!!!!). En fait je n'interferai jamais dans l'autorité
que la maîtresse aura sur ma fille (dans une certaine mesure bien entendu!!!!, On parle ici de comportements dits normaux et non extrèmes de violence, harcèlement, dénigrement et j'en passe et des
meilleurs!), j'estime que pour faire convenablement son boulot, elle doit se sentir soutenu par les parents, et surtout aux yeux de l'enfant!

Combien de fois on entend dénigrer devant les élèves, une institutrice! Comment peut-elle garder une "autorité" sur les enfants qu'elle gère face à des parents qui n'ont pas envie de faire
confiance, et qui partent du principe qu'elle aura toujours tort et qu'elle ne connaît pas son boulot!

Enfin, là c'est un autre problème, sur lequel je pourrai débattre durant des heures!!!!!

Par contre une question ma turlupine, c'est quoi une Atsem?????? J'avoue que là, je sèche!!!!!
Sont-ce les auxiliaires, qui aident la maîtresse sans avoir de diplôme d'instituteur?

Alors je repars lire vos coms pour voir si j'ai bien répondu à toutes les deux!


Poupina 12/06/2008 18:19

coucou! tu as l'air contente, c'est bien! Tu sais maintenant, y'a pas de "brusquerie" à l'école comme dans le temps, les instits sont des gens super! Par contre, les frustrations tu sais c'est nécessaire je pense, pour les enfants, qui ont besoin de limites pour apprendre la vie et pour bien grandir... et en collectivité, c'est obligatoire sinon les gamins iraient dans tous les sens et ce serait ingérable!!!Je suis étonnée qu'ils ne fassent pas plus d'ateliers par contre.Ils ont de la chance d'avoir une belle salle de sport dis donc! Et une école dans ta résidence, c'est encore plus chanceux!!! Le rêve de tout parent ça!!Pascale tu sais, les enfants s'habituent vite à ce fonctionnement, d'aller régulièrement aux toilettes tous ensemble, ça fait partie des temps de l'école, et leur corps s'habitue à ce rythme, ils apprennent ainsi à se retenir jusqu'au prochain temps de pipi, donc ça les aide à devenir propre.Je me demande comment font les maîtresses et même les atsem dans l'école de tes enfants, pour gérer; Car en effet un petit de 4 ans qui va aux toilettes c'est pas dérangeant, mais quand il y en a 30, je peux te dire que c'est dusport! lol!

Julie 13/06/2008 20:15


Oui en effet je suis bien contente de cette école, qui applique des principes en relation avec notre façon d'éduquer Ema! Maintenant je suis très vigilante, et lorsque je n'aime pas le ton qu'on
prend pour parler à ma fille, du moins quand je pense que ce n'est pas nécessaire, je le fais savoir!

Et oui, nous avons une école dans la résidence mais c'est une école publique, il y a deux entrées en fait, une côté rue qui n'est absolument pas pratique, et où il n'y a aucun endroit pour
stationner, et une 2ème qui se situe dans notre résidence et qui est plus protégée pour les enfants, et surtout à 2 minutes et trente secondes de la maison, ce qui n'est pas négligeable!

Dans cette école, ils ont un gymnase très sympa, mais je me souviens avoir eu le même dans mon école, donc ça me paraissait logique!!!! Apparemment pas pour tout le monde, donc j'en conclue que
toutes les écoles n'en ont pas! Et même, que celles qui en ont ne sont pas légion! Encore une idée qui s'effondre!!!!

Bisous